La Turquie est un grand pays producteur, le secteur de l'agriculture y reste très important et emploie encore plus de 20 % de la population active. Les climats et les terres sont très variés, variété que l'on retrouve dans les productions. Le pays dispose également de plus de terres arables et de terres agricoles que la France.
 
39,5 millions d'hectares de surfaces agricoles contre 29,4 pour la France (en 2007, chiffres OCDE). La part de la production dans le PIB est de 8,2% (statistiques 2013) contre 1,76 % (2009) en France.
La Turquie est auto-suffisante et exportatrice. Les accords commerciaux signés avec la Communauté européenne ne concernent pas l'agriculture qui est un secteur protégé.
 
Principales productions 
Voici les principales productions de la Turquie avec le classement mondial :
 
1er producteur mondial : abricots, cerises, noisettes, figues
2e producteur mondial : melons, lentilles, pastèques, miel
3e producteur mondial : pommes, concombres, cornichons, haricots, pistaches
4e producteur mondial : tomates, mandarines, noix
5e producteur mondial : betteraves, olives
 
Le pays produit aussi du raisin, des oranges, du thé, du coton, du tabac etc 
Les céréales les plus produites sont le blé, l'orge et le maïs.
 

Tomates en attente de livraison, région de Silifke, 2013
 
Serres aux environs de Silifke, sud-ouest de la Turquie, 2011
agriculture-battage.jpg
Battage traditionnel du blé, années 1950-1960 (voir l'Excursion agricole,..., 1855)
Le grand handicap de l'agriculture turque est la petite taille et le morcellement des exploitations (moins de 6 ha en moyenne) ainsi que le manque de structures coopératives. Ces handicaps ont pour conséquences un manque d'investissement en équipements et la faiblesse de la productivité.
C'est dans le domaine de l'élevage que le pays connaît le plus de problèmes, avec une productivité faible malgré un marché intérieur en expansion, toujours à cause de la taille des exploitations et de l'absence de circuit bien organisé pour la production du fourrage. 
 
L'industrie alimentaire est dynamique et dispose d'un fort potentiel de développement..
 
agriculture-tracteur.jpg
L'état turc a toujours subventionné la modernisation de l'agriculture et l'acquisition
de matériel moderne comme ce tracteur (photographie anonyme des années 1950)
 
L'état turc intervient à la fois en protégeant le marché intérieur, en subventionnant de manière ciblée, en organisant la production, le pays ayant été divisé en 30 régions de production selon le climat, la nature des sols... [http://www.tarim.gov.tr/Belgeler/ENG/list_of_basins.pdf ] ; la culture de la noisette est par exemple subventionnée dans certaines régions et pas dans d'autres. De grands projets d'irrigation sont également en cours dans le Sud-Est du pays. 
 
SIte du ministère de l'agriculture turc : http://www.tarim.gov.tr/Sayfalar/EN/AnaSayfa.aspx
Document du ministère de l'agriculture français : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/11-_Turquie_cle481bf6.pdf
 
agriculture-travaux-champs-flou.jpg 
Travail dans les champs, 1936