Imprimer
Catégorie : Bibliographie
Affichages : 3975

Oeuvre d'un diplomate roumain, cet ouvrage recense les projets de partage de l'Empire ottoman, en particulier de ses territoires européens, juste avant la Première guerre mondiale. Projets sérieux, utopiques ou fantaisistes qui témoignent de l'importance de la question des Balkans et de la Turquie dans l'histoire européenne.

L'auteur surestime parfois le poids politique de la Roumanie, lui donnant un rôle qui ne fut pas le sien dans les années qui suivirent.

Trandafir G. Djuvara (né en 1856), Cent projets de partage de la Turquie (1281-1913), Paris, Félix Alcan, 1914, 648 pages

{mosimage}

Dès sa création, l'empire ottoman est l'objet de projets de conquête et de partage de sa partie européenne. C'est la question d'Orient. Et cela continue avec la Turquie moderne.
Il y eut très tôt (XIVe siècle) des projets de conquête de la Terre Sainte.  Puis les projets de reprise des terres ottomanes d'Europe, les Turcs étant perçus comme des envahisseurs. Souverains et philosophes rivalisent d'imagination pour des raisons différentes, politiques ou économiques, mais c'est l'équilibre des puissance européennes qui est en jeu. Aucune considération n'apparaît pour les populations.
L'auteur cite Montesquieu : « L'empire des Turcs est à présent à peu près dans le degré de faiblesse où était autrefois celui des Grecs, mais il subsistera longtemps, car, si quelque prince que ce fût mettait cet empire en péril, en poursuivant ses conquêtes, les trois puissances commerçantes de l'Europe connaissent trop leurs affaires pour n'en pas prendre la défense sur le champ. »
L'auteur mélange projets sérieux et projets fantaisistes, il privilégie la chronologie.
La partage de l'empire a eu lieu lentement sans suivre les plans des grandes puissance européennes. La population de l'empire est maintenant plus homogène.
Pourquoi autant de projets de partage ? D'après l'auteur, parce que cet empire est fondé sur la conquête sans tentative réelle d'assimilation. Un position plus que contestable, mais qui explique, dit-il, le bon accueil de nouveaux maîtres européens comme l'Autriche par les anciennes province de l'empire ottoman.

L'ouvrage se termine par les partages réels jusqu'à l'année 1913.

Dans sa conclusion (page 495 et suivantes), l'auteur évoque les problèmes des Balkans où les populations restent très imbriquées, qu'elles soient roumaines, turques, bulgares, grecs ou serbes. Les déplacements de population ont déjà eu lieu et auront encore lieu.

« Quant à la Turquie, faisons des vœux sincères pour qu'elle puisse se ressaisir et s'employer utilement à l'organisation du reste de ses possessions, très étendues encore. L'Asie Mineure seule est un pays aussi grand que la France, très riche et plein d'avenir ; en allant à Koniah, j'ai été émerveillé par les splendeurs naturelles de ces régions, en grande partie en friche. Souhaitons que là, au moins, se trouvant absolument chez eux, les Turcs puissent vivre en paix, sans interventions étrangères. A ce point de vue, il est certain que l'Etat turc aura une plus grande unité d'action et, débarrassé des troubles continuels provoqués par des populations hétérodoxes et ennemies, il lui sera loisible d'étudier les besoins de la population musulmane et lui assurer le progrès auquel elle a le droit d'aspirer.

Le Sultan étant, de plus, gardien de Constantinople, d'Andrinople et des détroits, les Turcs y peuvent jouer encore un rôle considérable. En effet, d'une part, les petites puissances balkaniques, affaiblies et divisées pour longtemps encore, ne sont plus menaçantes pour la Porte ; d'autre part, comme dans le passé, les grandes puissances ne tomberont pas facilement d'accord sur l'attribution de ce coin de l'Europe, si important, stratégiquement et économiquement.
[...]
Au moment où je ferme ce livre, la Turquie et la Serbie sont sur le point de signer un Traité de paix et le Prince Guillaume de Wied, neveu du Roi de Roumanie, s'apprête à monter sur le Trône d'Albanie; il reste encore à régler :

1° La question des îles occupées par l'Italie ;
2° Le Traité de paix entre la Turquie et le Monténégro ;
3° Les délimitations définitives de l'Albanie ;
4° Le statut organique du Mont Athos.

Puissent ces questions ne plus susciter de conflits armés et puisse la paix régner enfin dans cet Orient européen, ravagé par tant de guerres et de massacres consécutifs !

L'apaisement de ces malheureuses contrées, bénies par le bon Dieu, mais martyrisées par l'homme, sera un soulagement pour l'Europe. »

 

 



TABLE DES MATIÈRES

Préface par M. Louis Renault VII

Introduction 1

Préliminaires, Les Croisades 7

Projets de conquête de la Terre-Sainte

I. Projet du roi de Sicile Charles II (1270) 10

II. Projet du frère Fidence de Padoue (1274) 12

III. Projet de Charles de Valois (1301) 14

IV. Projet de Pierre du Bois (1306) 16

V. Projet de Raymond Lulle (1306) 21

VI. Projet de Marino Sanuto (1306) 24

VII. Projet de Hayton (1307) 27

VIII. Projet de Guillaume de Nogaret (1310) 29

IX. Projet de Guillaume d'Adam (1311) 30

X. Projet de Henri II de Lusignan, roi de Chypre (1311) 31

XI. Projet de Brocard (1332) 34


Projets de partage de l'empire ottoman

XII. Projet de Bertrandon de la Brocquière (1432) 39

XIII. Projet de Philippe le Bon, duc de Bourgogne (1457)  42

XIV. Projet du roi de France Charles VIII (1495) 46

XV. Projet du pape Léon X (1513-1517) 51

XVI. Projet de François Ier, roi de France (1515-1517) 57

XVII. Projet de l'empereur Maximilien Ier (1518) 62

XVIII. Projet d'Erasme (1530) 67

XIX. Projet de P. Nannius (1536) 69

XX. Projet de Cuspinianus (1541) 72

XXI. Projet de Georgevits (1542) 75

XXII. Projet de Granirye de Grandchamps (1566-67) 80

XXIII. Projet du pape Pie V (1570) 97

XXIV. Projet inédit italien (1571-1572) 106

XXV. Projet inédit italien (1572) 114

XXVI. Projet du capitaine La Noue (1587) 120

XXVII. Projet de René de Lusinge (1588) 124

XXVIII. Projet du pape Clément VIII (1594-1600) 126

XXIX. Projet du père Cumuleo (1594) 138

XXX. Projet inédit de Lutio (1600) 145

XXXI. Projet de Chavigny (1606) 159

XXXII. Projel de Sully (1607) 163

XXXIII. Projet italien (1609) 172

XXXIV. Projet d'Esprinchard (1609) 176

XXXV. Projet de Minotto (1609) 178

XXXVI. Projet inédit de Bertucci (1611) 182

XXXVII. Projet du duc Charles de Nevers (1613-1618) 185

XXXVIII. Projet du père Joseph (1615-1618) 190

XXXIX. Projet inédit de Valeriano (1618) 199

XL. Projet de Fr. Savary de Brèves (1620) 202

XLI. Projet de Vasile Lupu (1646) 209

XLII. Projet français (1660) 212

XLIII. Projet de Turenne (1663) 215

XLIV. Projet de Leibnitz (1672) 221

XLV. Projet de Michel Febvre (1682) 225

XLVI. Projet de Louis XIV (1685-1687) 230

XLVII. Projet du père Coppin (1686) 237

XLVIII. Projet du czar Pierre le Grand (1710) 240

XLIX. Projet de l'abbé de Saint-Pierre (1713) 245

L. Projet autrichien (1718) 252

LI. Projet de Disloway (1732) 254

LU. Projet du cardinal Alberoni (1736) 258

LUI. Projet autrichien (1737) 269

LIV. Projet du marquis d'Argenson (1738) 272

LV. Projet de Catherine II de Russie (1772) 278

LVI. Projet de l'empereur Joseph II (1772) 278

LVil. Projel inédit de Linguet (1775-1776) 306

LVIII. Projet de Carra (1777) 315

LIX. Projet anonyme (1788) 318

LX. Projet de Volney (1788) 320

LXl. Projet de Brion de la Tour (1788) 326

LXII. Projet de Hertzberg (1792) 329

LXIII. Projet de Talleyrand (1805) 337

LXIV. Projet de Napoléon (I80S) 343

LXV. Projet du czar Alexamdre Ier (1808) 343

LXVI. Projet de Metternich (1808) 368

LXVII. Projet du comte d'Hauterive (1808) 374

LXVIII. Projet de Pozzo di Borgo (1809) 376

LXIX. Projet de Dufau (1822) 378

LXX. Projet de Capodistrias (1828) 380

LXXI. Projet de Dom. de Pradt (1828) 383

LXXII. Projet anonyme (1828) 385

LXXIII. Projet de M. de Polignac (1829) 387

LXXIV. Projet du général de Richemont (1829) 392

LXXV. Projet de Bronikowski (1833) 395

LXXVI. Projet du czar Nicolas Ier (1853) 393

LXXVll. Projet de Dandolo (1853) 402

LXXVIII. Projet d'Al. Bonneau (1860) 404

LXXIX. Projet de Pitzipios (1860) 405

LXXX. Projel de Ratios (1860) 407

LXXXI. Projet de D. Stephanowitch 409

LXXXII. Projet du commandeur C. Nigra (1866) 411

LXXXIII. Projet de Garibaidi (1873) 419

LXXXIV. Projet du comte Greppi (1873) 421

LXXXV. Projet anonyme (1873) 422

LXXXVI. Projet anonyme 423

LXXXVII. Projet de G.-J. Rollin (1876) 424

LXXXVIII. Projets des barons Testa (1876) 426

LXXXIX. Projet de Mathias Ban (1883) 428

XG. Projet anonyme (1896) 429

XCI. Projet de Bresnitz von Sydakoff( 1898) 430

XGIIl. Projet roumain (1904) 434

XGII. Projet de partage de Gonstantinople (1912) 436


Petits projets additionnels

XCIV Projet du duc Johan von Brandeburg (1542) 79

XCV Projet de Marochetti (1828) 380

XCVI Projet d'Ostrowski (1833)   393

XCVII Projet du général TiJrr (1867) 502

XCVIII Projet du comte de M... et du baron de G... (1876)  426

XCIX Projet de M. Sancerme (1897)  503

C Projet de M. V. de Gorloff (1899) 433


Partages de la Turquie

Traité de Paris (1856) et traité de Berlin (1878) 439

Guerre italo-turque (1911-1912) 442

Guerre de la quadruple alliance balkanique contre la Turquie (1912-1913) 444

Guerre de la Serbie, de la Grèce, du Monténégro et de la Roumanie contre la Bulgarie (1913) 454

Conférence et traité de paix de Bucarest (1913) 473

CONCLUSION 495

Appendice 515

I. Discours véritable de la bataille navale de Lépante (inédit). 515

II. Lettre de Fr. Ant. Bertucci, du 6 avril 1611 (inédite)  517

III. Lettre de F. Valeriano, du 18 mai 1618, avec annexes (inédites)  321

IV. Traité de paix de Lausanne et firman impérial (1912)  528

V. Traité de paix de Bucarest avec protocole (1913) 532

VI. Traité de paix entre la Turquie et la Bulgarie (1913)  541

VII. Traité de commerce entre la Turquie et la Bulgarie (1911). 357

VIII. Traité d'alliance entre la Bulgarie et la Serbie (1912)  560

IX. Traité d'alliance entre la Bulgarie et la Grèce (1912)   564

X. Convention militaire entre la Bulgarie et la Serbie (1912)  568

XI. Déclaration de M. Jean J. C. Bratiano (1912) 574

XII. Télégrammes de MM. Vénizelos et Take Jonesco (juin 1913)  575

XIII. Télégrammes du général Savof (juin 1913) 576

XIV. Dépêche de M. Danef (14 juillet 1913) 578

XV. Manifestations roumanophiles à Athènes (1913) 579

XVI. Traité de délimitation entre la Serbie et le Monténégro (1913) 581

XVII. Traité de paix entre la Turquie et la Grèce (1913)  583

XVIII. Discours du trône de S. M. le Roi de Roumanie (28 novembre 1913) 593

XIX. Déclaration de M. Danef (9 décembre 1913) 596

XX. Extrait du discours de M. de Bethmann-Holweg (9 décembre 1913) 597

XXI. Déclaration de M. Doumergue (24 décembre 1913)  601

XXII. Extraits du Livre vert roumain 601

Tableau synoptique 618-619

INDEX ALPHABÉTIQUE 621

Table des cartes 643

Table des matières. 645