• zeybel-mausolee

    Mausolée de Zeynel Bey

  • mersin-autres-maisons

    Mersin, maisons peintes

  • izmir-golfe

    La côte d'Izmir vers Göztepe

  • Monastère de Sumela

    Fresque, Monastère de Sümela, près de Trabzon

  • Gilindere

    La grotte de Gilindere

  • Harran et ses maisons-ruches

    Harran, maisons-ruches, üzellik etc

  • izmir-urla

    Urla, près d'Izmir

  • famille-1920

    Famille, picnic, vers 1920

  • zumrudu-anka-1923

    Zümrüd-ü Anka, magazine satirique, 1923

  • cannakale

    Çanakkale, la traversée du détroit

  • portrait-homme

    Portraits d'hommes, 1920-1930

  • Efes

    Ephèse, un site exceptionnel

  • Shahmeran

    Shahmeran, la femme-serpent

  • Moutons et kangals

    Moutons et kangals en Anatolie

  • Zeugma muzesi

    Dionysos, Musée des mosaïques de Zeugma, Gaziantep

  • Mersin

    Tempête à Mersin, mars 2015

  • Beypazari

    Beypazari, dans la vitrine d'un bijoutier

  • Istanbul, barques

    Istanbul, barques, 1939

  • Burgazada

    Vue d'Istanbul depuis Burgazadasi

  • Uskudar

    Üsküdar, Scutari, une rue au début du XXe siècle, carte postale

Ecrivain et poète turc, né à Istanbul en 1583, mort dans son pays natal en 1635. C'est le fils du poète et savant Nevi. 

On le désigne aussi sous les noms suivants : Nev'îzâde Atâyî, Nevizade Atai Ataullah Efendi, Ataullah Nevizade, Attaji, Athadji Newi-Zade

Il intègre le corps des ulemas, mais devient cadi dans des villes européennes comme Lofcha, Silistrie, Ruschuk, Tirnova, Manastir, Terhala, Uskub.

On a de lui : 

- Hadaikü'l-hakaik (suite du Es-Şakayık-ün- Numaniye de Taşköprülüzade), un ensemble de biographies des sultans, vizirs, savants et cheikhs de 1558 à 1634

- Shakaiha-N'ümanitjet (Collection d'anémones)  [non cité par Gibb]

- Sohbetu-l-ebkyar [Sohbet-ül-Ebkar] (Conversations de vierges, 1625-26), divisé en 40 sections ou chapitres appelées conversations et traitant de questions éthiques ou mystiques

- Heft-Khuan [Heft Han] (l'Écuelle sept fois pleine, 1626-27), livre mystique, ainsi intitulé par allusion à l'usage des anciens Persans de manger, pendant les jours saints, dans une écuelle chargée de sept mets différents; 

- Nefhata-l-ezhar [Nefhatül Ezhar] (le Souffle des Fleurs, 1611-12), discussions sur des points d'éthique et morale illustrées d'anecdotes

- Saki-Name [Alemnüma] (le Livre de l'Échanson, 1617), poème sur l'art de boire et de manger l'opium, de faire l'amour, et de perfectionner tous les plaisirs des sens ; Atai y a ajouté, ce qui est inhabituel dans ce type d'ouvrage, des prières, un poème sur l'Ascension du Prophète etc. Il contient 1561 couplets.

- Diwan, collection de poèmes lyriques  [non cité par Gibb]

Gibb dit que la valeur de sa poésie n'est pas grande. Sa poésie clôt un chapitre de l'histoire littéraire turque, qui trouvait ses modèles dans la littérature persane. 

Deux points attirent l'attention chez ce poète :

  • sa capacité à intégrer des proverbes populaires qui caractérisera aussi ses successeurs
  • le second point le rattache à ses prédécesseurs : une profonde misogynie qui le rend incapable de parler des femmes sans les insulter

Sources de Hoefer : Hammer, Geschichte der Osmanischen Dichtkunst, Vol. III. p. 224-283. - Chabert, Latifi Lebens beschreibungen türkischer Diechter.

Nouvelle biographie universelle de Hoefer, 1852

Gibb, Ottoman Poetry, III, 232

Nev'i-zade 'Atâyî Dîvâni, ed. Dr. Saadet Karaköse, 1994 [http://ekitap.kulturturizm.gov.tr/Eklenti/10637,nevi-zade-atayipdf.pdf?0 ] (en Turc)