Imprimer
Catégorie : Balkans
Affichages : 7200

sarajevo-pSarajevo, Saraybosna en Turc (ou Bosna-Séraï), la capitale de la Bosnie-Herzégovine, fut agrandie et embellie par les Ottomans. Elle garde de nombreuses traces de leur présence qui a profondément marqué son histoire et sa culture, comme on le voit dans ces cartes postales des années 1900 à 1960.

La Bosna, un fleuve qui traverse Sarajevo, lui a donné son nom.

La ville actuelle a évidemment beaucoup changé surtout après les destructions de la guerre.

La mosquée impériale, Careva D?amija (en Turc Hünkâr Camii), la première édifiée en Bosnie, fut construite en 1457 en l'honneur de Mehmet II le Conquérant, reconstruite en 1565 et dédiée à Soliman le Magnifique. Elle fut un peu modifiée en 1800 et 1848, subit des dégâts pendant la Deuxième guerre mondiale et pendant les guerres des années 1990.

Sarajevo, mosquée impériale, Careva dzamija, 1900

Sarajevo, mosquée impériale, Careva dzamija, 1900

Sarajevo, mosquée impériale, Careva dzamija, 1900, verso

Sarajevo, Careva dzamija, 1900, verso avec timbre

balkans-sarajevo-alifakovac1

Sarajevo, Alifakovaci, carte postale en couleurs, vers 1900
Alifakovac dont le développement commence au XVe siècle est une des plus anciennes bourgades de Sarajevo. Son nom vient de Alija Farik, un juriste et contemporain de la fondation de Sarajevo par Isa-Beg qui fut général et gouverneur de la province ottomane de Bosnie vers 1450-1460.

balkans-sarajevo-pont1

Sarajevo, Hôtel de Ville, carte postale en couleurs, 1929

Sarajeavo, Bascarsija, années 1930

Sarajevo, Bascarsija, années 1930

Sarajevo, Bascarsija, l'ancien marché turc, carte postale envoyée en 1957

Sarajevo, Baščaršija, l'ancien marché turc, carte postale envoyée en 1957. On aperçoit au fond à droite la mosquée Begova.

balkans-sarajevo-carsija-femmes1

Sarajevo, Carsija, femmes musulmanes, 1934

balkans-sarajevo-carsija-femmes2

Sarajevo, Carsija, femmes musulmanes, 1934, verso

Sarajevo, femmes musulmanes, 1932

Sarajevo, femmes musulmanes, 1932
La Bosnie se montra longtemps très conservatrice, plus que partout ailleurs dans les Balkans. Quand le sultan voulut réformer par l'édit de Gülkhane (1839), il se heurta à une vive opposition des beys qui allèrent jusqu'à la révolte et qu'il eut beaucoup de mal à contrôler.

 

Sarajevo, femmes musulmanes, 1932, verso (détail)

Sarajevo, femmes musulmanes, 1932, verso, détail

Sarajevo, la mosquée Begova, Begova dzamija, vers 1940

Sarajevo, la mosquée Begova, Begova dzamija, vers 1940

La mosquée Gazi Husrev-Begova (Gazi Hüsrev Bey Camii en Turc) est une des plus grandes des Balkans et une des plus anciennes de Sarajevo. Elle fut construite en 1531 à l'initiative de Gazi Husrev beg, gouverneur de Sarajevo par l'architecte Ajem Esir Ali. La tour carrée à droite est la tour de l'horloge. Elle se trouve près de Baščaršija (du Turc baş, tête, premier et çarşı, marché), l'ancien bazar de Sarajevo.

balkans-sarajevo-mosquee-begova-int

Sarajevo, la mosquée Begova, Begova dzamija, intérieur

Sarajevo, Telal (vendeur à la criée)

"Sarajevo, Telal (vendeur à la criée)

balkans-sarajevo-marche1

Sarajevo, Bascarsija, marché principal, années 1930

balkans-sarajevo-marche1nb

Sarajevo, Bascarsija, marché principal, années 1930, détail

balkans-sarajevo-marche2

Sarajevo, Bascarsija, marché principal, années 1930, verso

balkans-sarajevo-scene-de-marche1

Sarajevo, Prizor iz Carsije, un marché, 1936

balkans-sarajevo-scene-de-marche2

Sarajevo, Prizor iz Carsije, un marché, 1936, verso

Sarajevo, un cimetière musulman, années 1960

Sarajevo, un cimetière musulman, années 1960