Imprimer
Catégorie : Biographies de personnages historiques
Affichages : 3288

Ahmed Emin Yalman (1888-1972), journaliste et essayiste naquit et étudia à la fin de l'époque ottomane. Il marqua la Turquie républicaine en créant le célèbre quotidien Vatan.

 

Ahmed Emin Yalman est né à Salonique en 1888. Il y va à l'école primaire et militaire (Askeri Ruşdiye).

De 1901 à 1903, il étudie au collège allemand de Salonique, et de 1903 à 1907, à Istanbul. Il rejoint ensuite la rédaction du journal Sabah et travaille pour le bureau des traductions du ministère des Affaires étrangères.

Après la Révolution, en 1909, il démissionne de son poste aux Affaires étrangères pour devenir journaliste du nouveau journal Yeni Gazete et commence des études de droit à l'université d'Istanbul.

Il en devient correspondant en Italie en 1910.
En 1911 il est envoyé aux Etats-Unis par le gouvernement turc pour étudier la sociologie à Columbia University. Il suit également des cours de journalisme.
En 1920, il est exilé à Malte par les Anglais contre qui il a écrit des articles.

Après la proclamation de la République, il lance en 1923 le journal Vatan, a quelques problèmes avec les autorités.
Il achète le journal Tan avec Zekeriya Sertel, mais écrit de nouveau pour Vatan à partir de 1940. Il soutient les alliés et s'oppose aux nazis.

En 1952, Ahmet Emin Yalman est victime d'une tentative de meurtre.

En 1959, il reçoit le Great Courage Award des universités de  Californie et de Géorgie, il est condamné à 15 mois de prison pour avoir écrit des articles critiquant le DP (Parti démocrate) alors au pouvoir en Turquie.

A partir de 1961, il écrit dans différents journaux.

Il meurt en 1972.

Essai de bibliographie