Imprimer
Catégorie : Dictionnaires
Affichages : 3180

Une réédition revue et augmentée du célèbre Dictionnaire Turc-Français de Sami-bey Fraschéry (Şemseddin Sami).

Diran Kélékian
Dictionnaire Turc-Français...

Constantinople,  Mihran, 1911, 1374 pages
Sous le titre, on lit : Le seul dictionnaire complet, comprenant les mots turcs proprement dits, ainsi que les mots et locutions arabes et persanes entrés dans la langue turque, les termes scientifiques et techniques concernant les sciences, les arts et la jurisprudence, la littérature, les métiers etc.

Simple Image Gallery Extended

Diran Kélékian (1862-1915) fut professeur à l'Université d'Istanbul, journaliste et directeur du journal Sabah. 

Préface de l'auteur

Il y a juste vingt-huit ans, que Samy bey Fraschery, le savant et si regretté auteur de tant d'ouvrages appréciés, publiait son Dictionnaire Turc-Français. C'était juste l'époque où au point de vue de l'acception des mots se rapportant à des entités abstraites ou idées morales, ainsi que de la formation de ceux qui lui manquaient dans le domaine des Sciences et des Arts, la langue turque subissait une évolution des plus fructueuses. Sous l'influence d'un contact de plus en plus fréquent avec la civilisation occidentale, sa Science, ses Arts, sa Littérature, se poursuivait un travail d'adaptation et de création, qui a déjà admirablement outillé cette belle langue au point de vue de la technologie et qui continue à l'enrichir au fur et à mesure des progrès réalisés.
Pour bien se comprendre entre européens et ottomans, il fallait préciser la signification des mots, afin de leur attribuer exactement le même sens dans les deux langues ; il fallait aussi trouver ou créer un équivalent aux mots étrangers, scientifiques ou autres, dont l'introduction dans la langue turque était devenue nécessaire. C'est le travail de création. Il était indispensable, enfin, de donner à la phrase devenue empâtée et recherchée sous l'influence quelque peu étouffante des littératures arabe et persane, cette forme limpide et claire, sans laquelle la langue écrite ne répond jamais à sa vraie mission, celle d'être à la portée de tous ceux qui la parlent.
A ces différents points de vue le progrès réalisé depuis un quart de siècle est merveilleux.
C'est pour tenir compte de ce travail de perfectionnement, en mettant à jour le résultat des travaux antérieurs, que j'ai entrepris l'élaboration d'un nouveau dictionnaire turc-français.
L'édition de Ch. Samy bey Fraschery, était épuisé depuis plusieurs années ; il fallait avant tout combler le plus tôt possible cette lacune ; la hâte qui s'en est résultée, s'est peut-être fait un peu sentir dans la préparation de l'ouvrage. Mais, je continue mes recherches, dont le résultat sera présenté au monde des lettres par la publication du Nouveau Dictionnaire de la Langue Turque que je prépare en ce moment. On trouvera tout de même dans le présent ouvrage, pour la plupart des cas, l'équivalent précis des mots dans leurs différentes acceptions, ainsi qu'un grand nombre de mots et locutions scientifiques et techniques.
Je dois avant tout rendre hommage à la mémoire du regretté Maître, qui avait été le premier auteur ottoman d'un dictionnaire Turc-Français conforme aux progrès de la langue ; j'ai grandement profité de son ouvrage, dont j'ai adopté le système de prononciation figurée; on trouvera plus loin un index bibliographique mentionnant les autres ouvrages que j'ai consultés et dont la plupart m'ont été d'un réel secours. Je rends aussi hommage à l'intelligente collaboration de la fidèle compagne de ma vie, Noémi Kélékian, qui connaissant les deux langues française et turque, m'a grandement assisté dans le classement des mots et la correction des épreuves.

L'éditeur Mihran effendi a apporté dans l'impression cette perfection, qui fait la gloire de son établissement-modèle, et qui a assuré le succès de toutes ses publications. On remarquera notamment les sacrifices qu'il s'est imposés pour rendre l'illustration de ce livre aussi complète que possible.
Un pareil ouvrage n'est jamais parfait ; je m'adresse à tous ceux qui consulteront ce dictionnaire pour faire appel non seulement à leur indulgence mais aussi à leur collaboration. Je les prie de vouloir bien m'indiquer les erreurs et imperfections qu'ils rencontreraient en le consultant ; je leur en serai profondément reconnaissant et profiterai de leurs conseils à la prochaine édition.
Stamboul, le 14 Avril 1911
Diran Kélékian

Préface de l'Editeur
Grâce à sa grande diffusion parmi les populations ottomanes, la langue française est devenue la principale, presque l'unique source à laquelle les ottomans s'adressent toutes les fois qu'ils veulent faire plus ample connaissance avec les progrès scientifiques et littéraires de l'Occident.
Tandis que le dictionnaire Français-Turc de Ch. Samy bey Fraschery a déjà eu plusieurs éditions, la première édition du dictionnaire Turc-Français ne s'est épuisée qu'au bout de vingt-huit ans. Malgré cette lenteur dans la vente, une nouvelle édition s'imposait.
Le regretté Ch. Samy bey Fraschery avait préparé la première édition avec le grand soin dont excellent ses nombreux et estimés ouvrages. Mais la langue turque a subi durant les trente dernières années une évolution remarquable ce n'était donc plus une seconde édition, mais un ouvrage entièrement refondu qu'il fallait publier.
Ce nouveau dictionnaire présente, par les dimensions du format et le nombre des pages presque le double de l'édition précédente, tout a été revu, souvent augmenté plus de trois mille figures y ont été intercalées.
Malgré les difficultés techniques que présente l'impression d'ouvrages contenant des caractères arabes et latins à la fois, malgré les sacrifices qu'imposait la confection même d'un ouvrage pareil, j'ai tenu à le mettre en vente à un prix très modique. L'intention de servir l'intérêt public plutôt que mes intérêts propres, seul mobile de cette décision, sera, je me flatte de l'espérer, appréciée.

Stamboul, le 1er Avril 1911    L'éditeur MIHRAN