Imprimer
Catégorie : Livres et documents sur le Turc
Affichages : 3776

Un guide de conversation turque en alphabet arménien.

Philippe  Giamgy
Nouveau guide de conversation français-anglais-arménien-turc-allemand-italien à l'usage de tous les hommes d'affaires contenant un vocabulaire des termes usuels, des conjugaisons appliquées, des phrases élémentaires, des dialogues sur tous les objets et des tables comparatives des monnaies. Rédigé par le P. Philippe Giamgy, méchithariste    Vienne, Imprimerie des Mechitaristes
1848   
759 pages  
Disponibilité : Google books

DESCRIPTION

5 parties
- Vocabulaire
- Conjugaisons
- Phrases élémentaires
- Conversations
- Monnaies   

PRESENTATION

L'auteur parle couramment le turc. Il offre un guide du turc familier en évitant les expressions trop littéraires.
Les mots et les phrases turques sont écrits en alphabet arménien que l'on peut apprendre en une journée, selon l'auteur ! l'alphabet arabe étant selon lui trop difficile à apprendre et devant être accompagné de la transcription en caractères latins.

"Nous avons trouvé le plus simple l'alphabet arménien, qui non seulement correspond parfaitement à celui des Turcs, mais en rend encore heureusement toutes les nuances... L'alphabet arménien ne présente absolument pas de difficultés : il suffit que l'on s'applique quelques heures, pour être en état de lire sans hésitation tous les livres turcs écrits en caractères arméniens, et ce qui peut-être aurait coûté des semaines entières avec l'alphabet d'une langue quelconque, on peut, par le moyen des caractères arméniens, se l'approprier dans une seule journée."

La prononciation est celle d'Istanbul.
Le début de l'ouvrage donne cependant quelques exemples de transcription latine pour l'apprentissage de l'alphabet arménien.

Transcriptions phonétiques selon la phonétique du Français, de l'Anglais, de l'Allemand et de l'Italien 

 

Français Anglais Allemand Italien
Chéhiri gueurmé itchin bénimelé bérabere guélir mi sin ? Shaiheeree gurmai ichin bainimlai balrabair galleer me sin ? Schehiri görme itschin benimle beraber gelir mi sin ? Scehiri görme icin benimle baraber ghelir mi sin ?
Evvète, éfênedime, emerinizé munetazr e-me. Aivvait, aifaidim, almreeneezai muntazer em. Ewwet, efendim, emrinise müntaser ym. Evvet, efendim, emrinise müntasyr ym.
Bou pâïi takhte-n nadirate-ne gueurmé itchin né kadar vakit laze-m ? Boo payi takhtum nadeeratunnuh gurmal ichin nai kadar vakit lazum ? Bu paji tachten nadiratyny görme itschin ne kadar wakit lazym ? Bu paji takhtyn nadiratyny görme icin ne cadar vakit lasym ?
Bou, éfènedime, yoldjounoun havessiné bagh-le. Boo, aifaindim, yoljoonoon havaisseenai baghluh. Bu, efendim, joldschunun hawessinne baghly. Bu, efendim, jolgiunun havessine baghli
Edtiyime suala af bouyourour sounouz âmma, éfèndime, éfênedime, funoûni chérifété achnale-ghe-ne-z var me ; nake-chkiarie-k-dan, oïmadje-le-k-dan annar me se-ne-z ? Aitdiyim suala af booyooroor soonooz amma, aifaindim, funoony shairifaitai ashnalughunuz var muh ; nakushkyarlukdan, oymajulukdan annar muh sunuz ? Etdijim süala af bujurur sunuz amma, efendim, fünuni schrerifete aschnalughunuz war mu ; nakuschkjarlykdan, ojmadschylykdan annar mu synyz ? Etdijim süala af bujurur sunumy synyz ?z amma, efendim, fünuni scerifete ascinalyghynys var my ; nakysc(i)kiarlykdan, ojmagylykdan annar
Sénaatkiar déyil ime âmma, éyi ichin keymétini bilir ime. Sainaatkiar dayil im amma, ayi ishin kuymaiteenee beeleer im. Senaatkjar dejil im amma, eji ischin kyjmetini bilir im. Senaatkiar dejil im amma, eji iscin kyjmetini bilir im.
Euylé issé, bizé êkal on bech gune kadar laze-m. Uylai eessai, beezai aikal on baish gun kadar lazum. Ojle isse, bise ekall on besch gün kadar lazym. Öjle isse, bise écall on besc(i) gün cadar lasym.
Bêndje, bir araba toutsak, daha tchapouk olour zann édère ime. Bainjai, beer araba tootsak, daha chapook oloor zann aidair im. Bendsche, bir araba tutsak, dafa tschapuk olur sann eder im. Bénge, bir araba tutsac, daha ciapuc olur sann eder im.

Les méchitharistes sont des moines arméniens.
Leur ordre fut fondé par Pierre Mechitar au XVIIe siècle et s'installa à Venise en 1717.
Cet ordre édita et imprima de nombreux ouvrages dans les langues orientales.