Imprimer
Catégorie : Gens de Turquie
Affichages : 3040

Comme dans presque tous les pays du monde, le sport s'est développé au XXe siècle en Turquie. C'est évidemment le football qui suscite le plus d'engouement, mais le basket-ball et la lutte, par exemple, sont aussi très pratiqués ainsi que bien d'autres sports.

Des compétitions existaient auparavant, comme la lutte (güres) souvent mentionnée au XIXe siècle ou le tir à l'arc mentionné lui dès le XVe siècle.

C'est évidemment au début du XXe siècle que les sports se développent en Turquie et, en particulier, après l'avènement de la république. 

L'article 59 de la Constitution stipule : "L'Etat prend les mesures propres à améliorer la santé physique et mentale des citoyens turcs de tout âge et encourage l'extension de la pratique du sport par les masses.
L'Etat protège les sportifs méritants."

L'éducation nationale organise également la promotion du sport. Des stades sont construits. 

Des compétitions sont organisées dans le pays comme le montrent les photos ci-dessous datant des années 1930-1940. Les athlètes défilent dans les rues. 

Les particuliers plus fortunés jouent au tennis.

Les sports modernes furent introduits progressivement surtout à Istanbul et à Izmir, puis dans tout le pays : le football (futbol) au début du XXe siècle, le basket-ball (basketbol, plus populaire qu'en France) se développe dans les années 1930, grâce aux écoles anglo-saxonnes, avec le volley-ball (volleybol) et le hand-ball (hentbol), le tennis (tenis) au début du XXe siècle par les Anglais, la boxe (boks, le premier club de boxe est créé en 1919 à Istanbul), l'athlétisme (atletizm), dont le premier championnat turc a lieu en Turquie en 1924).

Simple Image Gallery Extended