Imprimer
Catégorie : Sites archéologiques et historiques
Affichages : 818

A une quinzaine de kilomètres au nord de Silifke, près du village d'Imamlı, les ruines de cet ancien fort datant de la fin de l'époque hellénistique et du début de l'époque byzantine, dominent une belle vallée et occupent un emplacement stratégique. 

On ne connaît pas le nom antique de ce site, on ne connaît que ses deux noms turcs : Meydan kalesi ou Sivri kale.

Le fort fut construit à l'époque hellénistique sur un promontoire appelé Hora Tepesi pour protéger la route Silifke-Uzuncaburç ; puis s'ajoutèrent des bâtiments, des tombeaux, une petite église... L'eau était stockée dans des citernes souterraines. Le professeur Günder Varinlioğlu y a identifié un pressoir. 

Le site est envahi par la végétation d'où émergent des murs épais  et des portes. Les murs sont d'un bel appareil avec des pierres massives taillées de différentes manières. Des tours, il ne reste que des pans de mur.

Sur l'un des bâtiments, on voit un curieux symbole comme on en voit sur d'autres sites de cette région qui fut prospère du IVe au VIIe siècle grâce à la production de vin et d'huile d'olive et à l'élevage.

Situation

 
Afficher une carte plus grande

Sources

Simple Image Gallery Extended