Imprimer
Catégorie : Sites archéologiques et historiques
Affichages : 2895

"De vastes ruines confirment ce que l'histoire nous apprend de la richesse et de l'étendue de Priène. On reconnaît parfaitement l'enceinte de ses murailles : trois de ses portes existent encore, ainsi qu'une partie de la citadelle. Dans la ville, on distingue les vestiges d'un théâtre, ceux d'un stade, et surtout les ruines magnifiques d'un temple d'Athéna Polias, déesse tutélaire de Priène."

"Il paraît que ce temple était placé au milieu d'une enceinte ornée de colonnes; les débris d'un mur et plusieurs fragmens de corniches et d'architraves la font assez bien reconnaître.

« Après avoir passé, dit Tournefort [qui voyagea en Turquie au XVIIIe siècle], sous plusieurs voûtes, nous entrâmes à Priène par une porte à l'est, dont l'arche ne consiste plus que dans un seul rang de pierres qui à chaque instant menacent de tomber. Sur une esplanade au-dessus, sont répandues un certain nombre de pièces d'architecture dorique d'une grande proportion ; et sur une terrasse encore plus élevée, sont çà et là des fragments de colonnes du temple de Minerve [Athéna]. Ce temple, construit par ordre d'Alexandre le Grand, était l'ouvrage de l'architecte Pythéus, qui bâtit aussi à Halicarnasse, le tombeau de Mausole, une des merveilles du monde.

Quoique la destruction de ces grands monuments soit presque complète, et qu'il semble que le temps n'y puisse rien ajouter, les ornemens qui caractérisent les membres de cette riche architecture sont assez bien conservés pour que l'imagination se les représente comme réunis. Quelques moutons et quelques chèvres vont broutant au milieu de ces débris.» 

Extrait de A. Caillot, Abrégé des voyages modernes..., 1834

Petite chronologie de la cité de Priène

Photos : © Julien Revesz, 2015

Simple Image Gallery Extended

Temple d'Athéna

Simple Image Gallery Extended

Théâtre

Simple Image Gallery Extended

Bouleuterion

Simple Image Gallery Extended