Le bulletin de la société Endjouman Terekki-Islam (Progrès de l'Islam) était une revue qui servait à la promotion du panislamisme, de la démocratie et du progrès dans les pays musulmans. 

Le panislamisme repose sur l'idée d'une grande communauté musulmane (umma) solidaire qui partage les mêmes valeurs, lutte contre le colonialisme et peut s'entraider. Il fut développé par le sultan Abdulhamid II (1876-1909) qui y voyait un moyen de ressouder un empire qui venait de perdre la plupart de ses provinces européennes.

  • endjouman-1
  • endjouman-2

Simple Image Gallery Extended

Le sultan favorisa les provinces arabes avec des projets de développement comme le chemin de fer d'Istanbul à Bagdad. Lors de la Ière guerre mondiale, son successeur fit appel à la solidarité des musulmans (d'Inde en particulier), mais cet appel ne fut pas entendu et l'empire ottoman ne résista pas aux nationalismes arabes attisés par les Britanniques. 

Le panislamisme ne disparut pas après la fin de la Première guerre mondiale, mais perdit son sens avec l'abolition du Califat.

Endjouman Terekki-Islam (Progrès de l'Islam) chercha à influencer, à travers son bulletin en langue française, l'opinion publique occidentale en donnant le point de vue de musulmans. 

Les articles de ce numéro, publié en 1914, avant le début de la guerre, concernent aussi bien l'actualité égyptienne (sous influence anglaise), perse, l'Algérie (sous domination française) ou les problèmes de la Macédoine qui vient d'être divisée entre les pays des Balkans et la Turquie.

Mohammad Farid ou Muhammad Farîd  (1868 - 1919), égyptien, était un homme politique nationaliste, un écrivain et un avocat d'origine turque.

Djavid Bey (Mehmet Cavit Bey, Mehmed Cavid Bey ou Mehmed Djavid Bey) (1875-1926) était membre des Jeunes-Turcs. Il fut pendu à Ankara en 1926 pour complot.

Description

Bulletin de la société Endjouman Terekki-Islam (Progrès de l'Islam)
Genève, Imprimerie Albert Kündig

Parut de Janvier 1913 à Octobre-Novembre 1916 (ce dernier numéro est cité dans "Pan-Islam: History and Politics", par Jacob M. Landau, Londres, New York, Routledge, 1990)

Extrait des statuts (à la fin du volume)

Art. 2 - Le but de la Société est de fortifier l'union entre les diverses nations musulmanes et d'aider à leur progrès intellectuel et économique.

Art. 3 - Il y a deux catégories de membres, membres actifs et membres adhérents. Est membre actif celui qui paye 20 francs par an et qui sera admis comme tel par le comité directeur à l'unanimité des voix.

Est membre adhérent celui qui paye une cotisation annuelle de 5 francs au moins.

Sommaire du numéro de Janvier-Mars 1914

IIme année, N° 1, 2 et 3 Janvier, Février, Mars 1914

164 pages

L'instruction publique en Egypte par Mohamed Farid bey … page 3

Turquie et Jeunes-Turcs, par M. Saleh Ezzeldine… 20

M. Gervais-Courtellemont… 45

Lettre d'Algérie … 60

Lettre d'Angleterre … 63

I. Discours de Mohamed Farid bey au Congrès des Nationalités … 65

II. Requête envoyées au Khédive par le Congrès des Nationalités … 72

III. Discours de Farid bey au Thé offert en son honneur, à Londres, à Savoy-Hôtel … 74

IV. Discours de M. Azzam, au Savoy-Hôtel … 84

Vers le peuple, par Kara-Oghouz bey … 89

Aziz Bey al Masri, par XXX … 97

En causant avec Djavid Bey … 106

La comédie parlementaire en Egypte, par M. Farid bey … 119

La confraternité entre étudiants … 129

Discours de M. Siménoff … 130

Proclamation du Régent de Perse … 134

La mort de M. Alfred Durand … 139

Atrocités Hellènes … 146

I. L'émigration musulmane en Macédoine … 151

II. Les exploits de la police … 155

III. Emigration … 158

Une crise ministérielle en Egypte, par M. Farid bey … 162