Le mehter est un orchestre militaire ottoman qui avait disparu après 1826 et qui fut recréé en 1953. On continue de les voir dans différentes cérémonies et défilés.

Medjmouaï teçavir (collection de costumes), carte postale éditée par
Max Fruchtermann, Constantinople (Istanbul), envoyée en  juillet 1912

Avant 1826 (destruction des janissaires), le mehter était divisé en 6 classes, chacune de ces classes étant composée de 9 personnes, comme on le voit sur cette carte postale du début du XXe siècle. Les chefs de chaque classe se distingue par leur vêtement de couleur rouge.

  • musiciens1
  • musiciens2

Simple Image Gallery Extended

1° La première de ces classes comprend les joueurs de zurna ; leur chef porte le titre de Mehterbaşı (chef de musique, au milieu à droite) ; il ne dirige pas comme dans les orchestres européens, il joue lui aussi de son zurna, et se tient seul devant ses musiciens.

2° Les içoğlan başçavuşları ; leur chef (de dos au premier plan) se tient également au milieu, en face du chef de musique ; chacun d'eux tient un pavillon chinois (cevgen).

3° Les joueurs de davul, grosse caisse (au fond) ; leur chef porte le titre de second chef de musique.

4° Les joueurs de zil (sorte de cymbale) sont neuf avec leur chef et se tiennent derrière les joueurs de grosse caisse.

5° Les joueurs de nakkare (espèce de petite timbale), ainsi que leur chef sont assis par terre (à droite).

6° Les joueurs de boru (espèce de trombone) ; ils ont aussi un chef appelé boruzanbaşı.

(D'après Rauf Yekta, "La musique turque")

Après la disparition des janissaires, les orchestres militaires s'organisèrent à l'européenne. La tradition fut cependant sauvegardée et des orchestres recréés à partir de 1953, à l'occasion du 500e anniversaire de la prise de Constantinople.